R1S2P4 et P5

Les masques

« Ton visage respire ton âme »
Je n’ai retenu de toi que cette pensé

Ô dégoût vorace ! Ô fatale ingratitude !
Un esprit marquant tes creux et relief
Malheureusement, je déteste

Tant de fausses joies dans l’infinie
Tant de lecteur mal compris
Je déteste ! Ô visage révélateur !

L’illusion est inhumée
Je voix, je te lis
Tristes Messires ! Je vous vois comédiens

Ainsi je pars, masque à l’œil
Vous ne lirez que de moi ce vain espoir
Un souffle léger, invisible et hantant

Voilà ! Tout est fini de nous
J’oublie ! Ah, je peux oublier !
Tant de masque, tant de vérité,…

Hélas ! Dans ce vertige reste une image
Un dandy sans esprit n’est qu’un vernis sans pensée.

Les érudits

La galerie de glace se remplit jour à jour.
Les reflets illusoires ne me représentent pas.
La pluralité de mon esprit reste cachée.
L’esprit n’a pas de reflet, il est beau.

Je suis différent et je ne suis pas seul ;
J’ai rencontré des amis, ils sont dans ma tête.
Ces frères de pensée sont instables.
On rigole de notre opiniâtreté.

Nous allons chercher nos délires sur les cadavres.
L’insalubrité nous a fait plusieurs
Et nous fera reine.
Encore mes frères faudrait-il avoir de l’esprit.

Narme Thibaut

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s