R1S3P4

Jeune héroïne-no-man anticonformiste

 

Referme tes yeux !
Lève-toi, il est l’horloge.
Le coucou sonne treize heures ?
Je mange mes pane cakes.

 

Les vecteurs sont sans normes.
Je dors les yeux ouverts, debout.
Je me traîne, je me traîne,
La fourmi adore mon clavier.

 

Je tape sur la terre,
Elle parle un langage archaïque.
Moi, je suis la télékinésie.
Je ne peux bouger que mes membres.

 

Je me sens frêle, je mange du pâté.
Les lettres persanes sont traduites.
La fourmi Rica porte un jeans aquatique
Déliquescence de poisson pas frais.

 

Les trois protons enflamment mes pensées.
Stupide idée, je me sens la vaisselle.
Je suis sale comme la peau.
L’argent me lave de ma culpabilité.

 

Elle regarde droit devant elle,
La fourmi sent les bourgeons.
Déjà la mère nettoie les lunettes
De cette petite génie.

 

Je sens un esprit incracable.

 

Accablé de satisfaction,
Le sentiment de honte renforce l’unicité.
Les gens se collent
Et décollent l’immortalité.

 

Un nuage fumeux d’hypocrisie
Enivre les esprits crédules.
Seuls les yeux de la belle ressortent de ce brouhaha,
Et ses cheveux, les coquillages nagent dans la semoule.

 

Cinq centimètres ont perdu leurs rôles.
La millimétrie est très exacte en jour clair.
J’oublie le nez des idées illuminées,
Je grandirai à la lumière de la folie.

 

Les poèmes sont invraisemblables, ils répondent au néant.
Et les lettres sans espaces ne signifient que des choses
Inaudibles à certaines gens, bien trop éclairées
Et la lumière de la raison plane dans ces esprits.

 

Narme Thibaut.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s