R1SP13

Marchand d’hallucinations

 

Un marchand de vin s’est perdu à un piquet
Où il cherchait le cigare de César
Celui-ci est clairvoyant de raisin et d’oxygène
Après son passage au safari-photo

Coulent gouttes bleues, encre à mes veines
Je suis un circuit ouvert où s’écoule le carbone
Des globules se sont évadés de leurs mondes
Spatiotemporalité je suis sans vaisseau mère

Le marchand de raisin fait couler de l’encre
Le vaisseau mère est une prison de safari
Le guide à travers une piste à double formule

Le circuit est ouvert au spirituel
Rachid, qui pense comme Côque, est devenu un timbre
L’enveloppe est adressée à un prosé mal positionné

 

 

 

Thibaut Narme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s