R1S4 Partie 4

Amourette

L’amour occulte mon illusion

Ce sensible environnement dort

À son réveil, de l’admiration

Possession est l’être, tel de l’or

Brides stellaires

Le relief est célérisé

La montagne est maintenant mariée de nuages

Une neige revenue aux sources natales

La place manque dans ce formidable songe réel

Petits grains

J’ai vu les grains de sables s’amonceler sur les plages

Parmi tant d’autres j’ai envié les rochers

Ma position ma plut, j’y ai réfléchie

Je l’ai compris, je suis un grain de sable devenu rocher

Oméga

Le poète n’est pas aveugle

L’aveugle ne vit pas dans l’illusion

Tu as un trou dans les yeux

Ceci n’a rien de beau, c’est juste terrible à dire

Le printemps

L’espoir pousse, c’est un printemps chaleureux, avant la canicule

Marianne sauvegarde ces instants, c’est la question de survie

Vieillesse réchauffée, les champs brûlent et végètent

Ce sont des arbrisseaux ou des cheminées d’eau

Le jardin

Je suis de retour dans mon jardin poétique, ce spleen éternel

Où les rimes et les mots résonnent avec la douce douleur taciturne

Cela tient de peu … ö doux sonnet sans but

Tu es le moyen d’exister au delà de tout buts

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s