R1S5P3 et P4

Des raisons…

Et cette âme hante mon esprit
Tel un fantôme éternellement beau
Bardé de strasses et de naturel
Cette dague s’insinue dans mon être

À toi, je suis une ombre sans errances
À toi, je suis une larme de souffrance
À toi, je souhaite oublier
À toi, illusion merveilleuse, je doute de t’aimer

Si t’aimer, c’est peiner – je te hais
Si t’aimer, c’est cela – je te hais
Si t’aimer, sans amour, je suis une ombre

Ô douce souffrance, vient me tuer !
Ô douce souffrance ! Je suis opprimé
I hate you, I want to be assassined

 

Fascination ennuyée

 

À toi, belle et sublime
À vous, ironique et mesquin
À moi, malheureux et taciturne
Pour toi, ces rimes sans lendemain

C’est toi, c’est pleurnicherie
Et cette façade de peste
Le noir, la mort, le matin et le soir
La nuit est un régal d’infamie

C’est toi, ces bijoux, ces pacotilles, ces paillettes
La lumière, les planches, le feu, un miroir
Voix l’œil qui t’observe
C’est un ami, plein d’envie, plein d’infamie

 

Narme Thibaut

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s