R1S5P8

Et ça continue ainsi

 

Jailli ! La transpiration bouche les voies
L’immondice gambade accompagné d’aisance
J’atrophie la sincérité
J’aimerais écouter dire ceux à quoi je médite

Le lierre pullule, c’est un touffu goudron
J’ai l’âme d’un troisième décan
Le sensiblement masculin, expression par souffle arracher
Dans la tendresse s’exprime les puissants, l’or a de la valeur

Pourtant, sans quoi, j’exhibe la déchéance
Ma peau est la toile de fond
J’y imprime ce à quoi vous parlez avant d’y démentir

Scarifié, hétéroclite, sensibilisation, voit, je suis sombre et blanc
Sans l’antithétique, être sans profondeur
C’est un mur signé par l’Humanité
« Le sujet s’exprime à de grave altercation ! »

L’importance semble s’enivrer de nuage
L’orage sur terre, je suis un ange sans arc
Frappes et tapes ! Combats ta propre personne
J’exhumerais ma fin à des buts insensibles

L’insensé parcourt d’une ombre sans au-delà
L’insensé signe murale, le reflet de la vérité
L’insensée déchéance qu’enfantent les prélats
L’insensé combat paternel des préfets

Joie, douleurs, c’est l’inharmonieuse plainte du cadavre
Qui établit ses croyances sur des graines de sable
Sur les statues, psychique de ses paires succombent à leurs propres poids moral
Tout est deux, deux n’est pas tout, d’eux n’est pas tout, moi aussi je suis

 

 

Thibaut Narme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s